ZER frantsesez

MODE D’APPROCHE DE LA LANGUE BASQUE

Si le navarro-labourdin oral est prédominant dans l’enseignement, les ponts vers les autres dialectes sont régulièrement donnés. 

La mise en situation de communication est favorisée dès les premiers cours. La progression se base sur la nécessité d’aller plus loin dans l’échange humain. Elle prend forme à partir de la découverte par les apprenants (guidée par l’enseignant) de la structure de l’euskara.

Des racines

Peu de mots permettent de se débrouiller très vite. A partir de racines de mots, on peut construire un sujet un objet, un verbe, un adverbe et autres… On retrouvera les noms-racines à l’intérieur même de nombreux autres noms, ce qui permet de revenir en permanence sur les acquis pour deviner et élargir les connaissances de chacun.
 
Vers les ramifications

L’initiation débute par la transmission des mécanismes rationnels propres à la langue basque à partir de situations d’échanges courants. Une fois les principes de base acquis, la progression se veut beaucoup plus rapide, car le système de fonctionnement demeure le même tout au long de l’approfondissement.

Le verbe pivot de la phrase

Un verbe qui s’inscrit dans un esprit relationnel «  qui – fait quoi – à qui », quoi de plus actuel dans notre monde de communication !
Afin d’éviter les considérations grammaticales poussées et rébarbatives, il est possible d’aborder le verbe simplement  à travers des jeux d’échanges entre les personnes, ce qui permet d’appréhender très rapidement la richesse de son intensité expressive.

DES OBJECTIFS SPÉCIFIQUES A CHAQUE GROUPE D’APPRENTISSAGE

En quarante cinq heures environ, il est nécessaire de centrer le parcours sur des objectifs précis. En voici un exemple :

Les groupes « lehen sasoia » 2018-19
En première année l’objectif est de comprendre les rouages de la langue : ordre des groupes de mots dans la phrase, ordre des mots dans le groupe et le principe des déclinaisons.
Il s’agit également de connaître les interrogatifs principaux (piliers qui nous permettront d’aborder la grammaire basque sans passer par celle du français) et de savoir repérer les marques de déclinaison qui leurs sont attribuées dans la phrase.
Pour ce qui a trait au verbe, nous avons vu le verbe être et avoir dans leur forme la plus simple, ce qui nous offre beaucoup plus de possibilités expressives qu’en français.

En vocabulaire, les jours de la semaine, mois, nombres, mots de salutation, qui nous permettent de comprendre une affiche et échanger quelques mots.

Le cours de première année réunit toutes les notions nécessaires pour évoluer très vite à l’oral en pays basque nord.

Ces notions ne sont pas pour autant acquises, elles constituent une base excellente pour pouvoir commencer à réellement s’amuser à l’oral en deuxième année .

(d’autres exemples l’onglet NORI )

Pour ceux qui parlent depuis leur enfance ou ont parlé sans être alphabétisés, il s’agira dans un premier temps de réactiver leur potentiel à l’oral tout en donnant des repères linguistiques qui les rassurera dans leur pratique pour les amener plus loin, verbe BATUA, dialectes, poésie littérature…Ils peuvent aussi également avoir des attentes par rapport à une activité professionnelle ou autre.

Entre les deux, de nombreux cas de figure existent, l’enjeu consiste à réunir au sein d’un groupe des individus qui peuvent s’enrichir mutuellement au travers d’activités proposées par l’enseignante créant ainsi une dynamique d’apprentissage.

C:\Users\Maryse\Desktop\sauvegarde 24 04 19\20 01 18\perso\photos\euskal ki\2018\2018 hurbilketa\kurtso argazkia.JPG
Cours débutant 2017

Un exemple de  module thématique

Parce qu’une langue ne peut être envisagée que dans un contexte culturel, nous vous proposons la mise en place d’un module « CHANTS BASQUES » qui n’est pas un cours d’euskara mais qui répond à une demande à la fois de personnes qui chantent déjà en basque et ne comprennent pas les paroles et  de personnes qui n’ont pas la possibilité de s’investir dans l’apprentissage de la langue pour le moment mais s’y intéressent. (une heure par semaine )
Si cela vous tente, pour nous laisser vos disponibilités, Cliquez ici

Module de chants basques

S'il vous plaît patienter ...
. De vos possibilités dépendra le jour choisi

D’autres modules peuvent être envisagés pour les années à venir, n’hésitez pas à nous faire des suggestions…
(plus de détaillé dans l’onglet NORI )

 


DES SUPPORTS D’APPRENTISSAGE


Selon le niveau d’avancement, ils diffèrent cependant un support écrit émane de chaque cours.

Pour les débutants des fiches sont distribuées à chaque cours. Elles sont préparées à l’avance su N-design, un logiciel adapté pour que les informations de même nature figurent toutes selon un même code visuel.
Chaque fiche contient l’essentiel du cours ainsi que le vocabulaire, ce qui permet à l’apprenant de se libérer de nombreuses contraintes pour mieux écouter et pratiquer. Des exercices sont généralement proposés  pendant les vacances pour éviter une coupure trop importante. Cela permet à chacun de faire le point sur son avancement par rapport aux nouvelles notions de la séquence.

Pour les apprenants plus avancés, il arrive que le support écrit soit réalisé après le cours, notamment lorsque le cours a été adapté en fonction de la demande  des élèves. Les fiches supports sont alors envoyées par mail pour ceux qui ont une adresse électronique ou distribués au cours suivant.

contact